Notre histoire

Sunoogo - Colore le monde !

Racontée par Catherine,  sa designer :

« Je ne suis pas styliste de formation, mais plutôt ethnologue, spécialisée dans la lutte contre le VIH-sida en Afrique de l’Ouest. Avant le Burkina Faso, j’avais séjourné et travaillé au Mali.

Sunoogo est né au Burkina Faso, dans sa capitale Ouagadougou, de plusieurs belles rencontres : de mon goût pour les tissus, et notamment le wax et le tissage Faso Danfani, mais surtout de mon amitié avec  Madi, un tailleur de mon quartier,  et de ma rencontre avec des femmes vivant avec le VIH regroupées en association. 

Un jour, Madi manquant de travail, je lui ai confié la confection de sacs que j’avais en tête depuis un moment, pour utiliser les wax achetés au marché sur des coups de cœur  et qui commençaient à s’accumuler dans mes placards ! Par ailleurs, leur association périclitant suite à une mauvaise gestion, les femmes vivant avec le VIH avec qui j’avais sympathisé m’ont demandé d’en créer une nouvelle : Sunoog Pukri (qui signifie en mooré « la naissance de la joie »). La combattivité de ces femmes et leur détermination à aider d’autres  femmes qui se découvraient porteuses du VIH m’a beaucoup touchée. Et je me suis engagée à  les aider à rechercher des subventions et, en attendant, à financer (très modestement – mais c’était mieux que rien) les activités de l’association avec les bénéfices issus de la vente de mes créations avec Madi.

(Des femmes de Sunoog Pukri animent une séance de prévention de la transmission mère-enfant du VIH à l'hôpital Saint Camille de Ouagadougou.)

Donc Sunoogo  (« la joie », en mooré), puisque c’est ainsi que nous avons nommé le pôle artisanal de Sunoog Pukri, a financé pendant un an les activités de soutien psychosocial  aux personnes vivant avec le VIH, jusqu’à ce qu’un bailleur institutionnel  (le consulat de Monaco), puis d’autres, prennent le relai.

Ensuite, une subvention ISSA¹ de la société Sogea Satom  a permis à Sunoogo d’équiper son atelier en machines à coudre professionnelles et donc de former et faire travailler davantage d’artisans, et de développer son éventail de produits.

Actuellement, l’équipe des permanents de Sunoogo  se compose de 9 personnes : six tailleurs, deux personnes en charge du trempage des tissus, du contrôle-qualité, de la commercialisation et de la gestion du stock et une designer  et responsable des achats.

Par ailleurs Sunoogo entretient à Ouagadougou une collaboration régulière avec deux ateliers de tissage traditionnel Faso Danfani (activité essentiellement féminine), un brodeur, deux bijoutiers, un tapissier, deux sérigraphes etc.

Aujourd’hui, Sunoogo  autofinance a 100% ses activités par la vente de ses créations.

Sunoogo, un projet social, solidaire et soucieux de l’environnement  

Sunoogo emploie en priorité des personnes vulnérables (jeunes sans formation, personnes vivant avec le VIH, femmes seules avec enfants à charge etc) afin de favoriser leur insertion sociale et leur indépendance économique. Notre association assure la formation continue de ses membres.

Sunoogo valorise le savoir-faire artisanal et les produits locaux : le tissage traditionnel (Faso Danfani) tissé avec du fil de coton issu de la sous-région et, quand il est disponible, le tissu de coton biologique (de production et transformation locales) teint de teintures naturelles.

Afin de limiter notre impact sur l’environnement, nos cabas, trousses à crayons, paniers etc… sont renforcés avec des sacs de riz recyclés, qui font office de doublures très résistantes et originales !

Enfin, Sunoogo travaille dans le respect de la personne et de l’égalité homme-femme, et suit le cahier des charges du commerce équitable.

Bref, notre équipe considère primordial de travailler dans une bonne ambiance et que nos produits soient, comme l’annoncent nos étiquettes « Faits avec   au Burkina Faso »! »

-------------------------------------------------------

¹ : Initiatives Sogea Satom pour l’Afrique